19 km et 450 m de dénivelé.

Deux semaines que nous n'avons pas randonné! Le temps pluvieux ou menaçant en est la cause. Ce matin, les 31 participants sont impatients et pleins d'entrain.
En particulier Pierre qui devait piétiner durant ces quinze jours derniers.
C'est Christine qui nous guide. Elle nous emmène dans la forêt de chênes-liège et châtaigniers de Collobrières.
paysage

En cette saison, les vignes nous donnent leurs plus belles couleurs. paysage
paysage
paysage






Retenue de Camps Bourjas paysage





Nous sortons du village et marchons entre les vignes; Puis ce sont les chênes-liège, arbousiers, bruyères et champignons qui bordent une piste large et facile.

paysage

Arbousier paysage

paysage

paysage

paysage




paysage
Évidemment dans notre région ça ne pouvait durer. Nous enlevons les blousons et repartons pour ces quelques kilomètres assez raides.
Les chaussures surchauffées de Pierre n'y ont pas résisté, mais un ficelage façon rôti lui permet de repartir.

paysage


Nous arrivons au point de vue sur la mer et les îles d'Hyères. Le temps assez couvert ne nous permet pas de voir dans le détail ce beau paysage;
paysage
Une petite brume enveloppe les collines et les iles; les teintes sont douces et l'on rêve un peu.
paysage



paysage
Après le pique-nique nous descendons en traversant les châtaigneraies aux arbres magnifiques. paysage
paysage
paysage



J'ai ramassé quelques châtaignes sur le sol. Elles avaient une peau brillante et bien que minuscules, j'en ai agrémenté ma soupe du soir. C'était un régal.



Filaire à feuilles larges paysage

Chapelle gothique de La Malière paysage

Nous avons bien marché et arrivons au milieu de l'après-midi à Collobrières. Nous nous pressons autour de la boutique pour acheter des marrons frais ou glacés, de la crème de marron et pour les plus gourmands une glace aux marrons glacés!

C'est une très belle balade à faire en automne à pied ou en VTT.

Les photos sont d'Henriette, Pierre et moi-même...et les chaussures ont tenu jusqu'au bout!