On l'attendait, on en rêvait...enfin un mardi avec un soleil franc et durable!

Daniel en a profité pour nous emmener sur le sentier littoral de La Croix Valmer, rando promise et annulée en mars.

C'est une première pour beaucoup d'entre nous : on hésite un peu à aller vers l'est du département à cause des 2 heures de trajet en voiture.

Nous sommes 26 inconditionnels des paysages maritimes!

 

Départ de la plage de Gigaro ( une des plages du Débarquement de 1944 ).

La mer est calme, l'eau limpide dans des camaïeux de bleu et de vert.

 

 

 

 

 

Nous traversons un bois d'eucalyptus et longeons une suite de petites plages : Jovat, Brouis, déjà fréquentées.

 

 

 

 

 

Mais très vite le sentier monte, puis descend.....puis remonte avec de grandes marches pas faciles tantôt en bord de mer , tantôt sous un tunnel ou une haie de végétation ( lentisques, cistes, barbe de Jupiter...).

Au Cap Lardier, nous croisons beaucoup de touristes ( c'est les vacances de printemps!), en particulier un groupe de jeunes belges bien décolletées et je connais quelques-uns de nos compagnons qui auraient bien rebroussé chemin!

 

 

Daniel a prévu le pique-nique au Cap Taillat: il est encore loin et le sentier, de plus en plus escarpé, requiert toute notre attention. On s'arrête souvent pour souffler, regarder et prendre des photos de ces magnifiques paysages.

 

 

 

 

 

Le déjeuner est encore plus joyeux que d'ordinaire car Gérard offre le champagne pour fêter son diplôme d'animateur et celui de Pierre.

 

 

Plusieurs copains qui s'embourgeoisent apportent leur siège,Thierry et Pierre qui aiment également le confort ont improvisé un banc avec des bois flottés!

 

Bien que le soleil se soit caché, on pourrait rester longtemps sur cette bande de sable qui rattache le Cap Taillat à la côte, face à la mer et ses rochers déchiquetés.

Daniel donne le signal du retour : une montée assez sévère nous attend sur les grandes pistes de la forêt des Maures.

Nous passons devant le Dolmen de La Baie de Briande ( il n'en reste pas grand chose!) et continuons en direction des ruines du moulin (idem) . La forêt de chênes-lièges est égayée de belles fleurs et de cette butte, le paysage est encore magnifique avec le village de Ramatuelle et ses vignobles, les caps que l'on domine maintenant et au loin le massif du Mercantour et ses sommets enneigés.

 

 

 

 

Vipérine de Crête

 

 

 

 

Vraiment une belle rando, Daniel a régalé tous les participants et je suis sûre que les copines qui ont un peu souffert n'ont pas regretté leurs efforts!

Les photos sont de Maryse, Françoise, Lucien, Pierre, Philippe et moi-même.