Il ne fait pas très beau ce mardi, mais nous sommes quand même 15 avec Maryse qui nous emmène dans la forêt de cèdres du Luberon.

Départ entre Bonnieux et Lacoste pour une randonnée  de 12 km et 400 m de dénivelé.

Nous sommes vite réchauffés car le sentier monte droit sur le Luberon entre une haie touffue de buis .

Puis la vue se dégage sur le château de Lacoste célèbre par son hôte du XVIII° siècle, le sulfureux  Marquis de Sade, l'Abbaye de Saint-Hilaire et le beau village de Bonnieux.

 

 

 

 

 

On fait une pause pour souffler car la pente est sévère et Maryse en profite pour nous lire une page tragique de l'histoire de Lacoste, lorsque le 21 avril 1545 les troupes du baron Meynier d'Oppède massacrèrent des milliers de Vaudois.

 

Le "Pré de Roustan" , plateau du sommet n'est plus très loin. C'est la forêt qui occupe l'espace actuellement, une forêt magnifique plantée au XIX° siècle de cèdres de l'Atlas.

Ces arbres se sont reproduits et occupent actuellement 250 Ha avec de beaux spécimens sans doute centenaires.

 

 

 

 

 

La cèdraie du Petit Luberon est classée "reproducteur de qualité" et les graines sont recueillies pour des reboisements.

 

 

 

On fait la boucle du sentier botanique, bien fleuri en cette saison mais malgré le savoir de nos spécialistes botanistes, 3 fleurs nous sont inconnues!!!

 

 

 

 

 

Côté sud de la crête, la vue est immense sur la plaine de la Durance jusqu'à l'étang de Berre. Malheureusement aujourd'hui elle est brouillée par les nuages. On devine à peine la Montagne Sainte Victoire.

 

 

 

 

Après le pique nique au bord de la falaise mais à l'abri du vent, on amorce la descente dans le Vallon de Cavède. Les cèdres cèdent la place aux  buis et aux chênes verts sur ce versant exposé au mistral.

 

 

 

 

Pendant les pauses, les nombreux sélectionneurs de l'équipe de France de football recherchent la formation idéale qui nous fera gagner la coupe du monde!

Et c'est très tranquillement que nous rejoignons la grande piste qui conduit aux voitures.

 

Une étrange sculpture sur le chemin du retour!

Une belle randonnée donc, plutôt facile, dans une ambiance forestière inhabituelle.  Merci à Maryse de nous l'avoir préparée.

Dommage que les copains aient été découragés par le temps maussade ou la longueur du trajet  en voiture.

Les photos sont de Christine, Françoise et moi-même.